Actualités - HORESCA - Fédération Nationale des Hôteliers Restaurateurs et Cafetiers

Assemblée générale Horesca

ag 2019 salle.jpgNotre assemblée s’est tenue ce 25 mars dans les locaux de la Chambre de Commerce, en présence du nouveau ministre des Classes moyennes et du Tourisme, Lex Delles. Une occasion pour découvrir les projets liés à notre secteur que propose le nouveau Gouvernement
 
Après les mots de bienvenue du président et le rapport financier du secrétaire général, la partie « politique » a débuté avec un discours d’Alain Rix. Le président de la fédération nationale des hôteliers, restaurateurs et cafetiers du Grand-
Duché s’est attardé sur la problématique du manque de main d’œuvre qualifiée. Ensemble avec la Chambre de Commerce et avec l’École de Diekirch (EHTL), Horesca propose une panoplie de formations professionnelles continues.
Nous désirons aussi organiser une campagne pour la valorisation des métiers de notre secteur.
Mais il faut vouloir travailler. Et toutes les mesures du nouveau gouvernement vont dans une direction inverse. Hausse du salaire social minimum, congé parental, congé parental plus et jours de congé supplémentaires sont un mauvais signal.
S’il est important de soutenir notre secteur, Alain Rix ne comprend pas pourquoi nos entreprises ne peuvent plus cumuler certaines aides alors que les « agriculteurs-viticulteurs » se font construire de somptueux restaurants. Pour le président, les mêmes règles doivent s’appliquer à tous les acteurs.
Alain Rix s’est tout de même félicité de la nomination d’un ministre des Classes moyennes et du Tourisme qui peut mieux prendre en compte les demandes de notre secteur.
L’orateur a aussi félicité le Vatel Club pour l’organisation d’Expogast et a remercié nos différents partenaires comme la Chambre de Commerce, l’EHTL, le LTB et Euro-Toques pour la bonne collaboration. Alain Rix a terminé son discours en remerciant les membres du bureau pour leur travail.
 
François Koepp a ensuite pris la parole en rappelant que l’Horesca a été créée le 14 septembre 1970, suite à la fusion de différentes associations professionnelles. Notre rôle reste de défendre les intérêts de notre secteur et d’aider nos membres.
Présent dans de nombreuses organisations, nous proposons aussi des aides concrètes aux entreprises et des formations. Le secrétaire général a énuméré les activités que notre fédération a entrepris ces derniers mois tout en signalant l’importance d’être membre.
Sous le thème de «Complication administrative», l’orateur s’en est pris à certaines directives européennes qui asphyxient nos entreprises. Les PME restent la colonne vertébrale de notre économie et François Koepp trouve inacceptable que des personnes qui ont longuement travaillé pour se constituer une réserve soient devenues la cible d’attaques de politiciens qui y voient une proie facile pour remplir les caisses de l’Etat-
providence. Laissons travailler ceux qui désirent travailler. Cela compte aussi pour les extras où Horesca demande un procédure simplifié de déclaration.
Selon nos calculs, les jours fériés coûtent à notre secteur 5 mio d’euros. Et la hausse du salaire social minimum pareil.  Pour que nos entreprises puissent faire face à la concurrence étrangère, il est important de flexibiliser la durée de travail. La possibilité de rallonger la coupure de service de trois à quatre heures (avec l’accord du salarié) est une bonne chose.
François Koepp a lancé un appel aux entreprises à investir dans la qualité. Notre label de qualité «Wëllkomm» pour les bistrots est une initiative qui va dans ce sens. Le secrétaire général a terminé en parlant du tourisme avec des chiffres qui ne sont pas toujours rose et avec la demande de réguler l’économie de partage. Une concurrence déloyale où les mêmes règles ne s’appliquent pas à tous les acteurs.
Invité d’honneur, le Ministre des Classes moyennes et du Tourisme Lex Delles a ensuite pris la parole pour donner un aperçu des projets du nouveau gouvernement. Lex Delles a assuré que son objectif n’était pas uniquement d’écouter les doléances mais aussi d’être actif. Ce n’est pas le rôle de l’Etat que de racheter des hôtels, de les rénover et finalement de les louer pour trois fois rien. L’Etat doit encourager et aider les entreprises existantes. Au niveau du tourisme les chiffres sont positifs. Il y a un potentiel pour le tourisme cycliste. Pour le ministre il faut mieux faire connaître notre beau pays aux résidents et aux frontaliers. En ce qui concerne le tourisme de congrès, c’est le Luxembourg Convention Bureau qui doit devenir  un moteur, pour tout le pays.
Dans les dix prochaines années, notre pays doit faire partie des Top50 pour le tourisme MICE. Ensemble avec la ville de Luxembourg, le ministère va investir massivement. Le ministre s’est félicité des bons résultats dans la classification hôtelière. et le ministère continuera à prendre en charge les frais de la première pour l’année 2019. Afin de promouvoir encore plus la classification, ses collaborateurs sont en pour-parlers avec booking.com pour quee le site de réservation en ligne prenne en compte nos étoiles. Au sujet d’Airbnb, le ministre a dit vouloir trouver le juste milieu et discutera prochainement avec les responsables de la Ville de Luxembourg à ce sujet. Lex Delles a terminé son discours en indiquant la bonne entente avec l’Horesca et en signalant qu’il restera toujours ouvert à la discussion.
 
Distinctions honorifiques pour membres méritants
Cette année, six membres se sont vus remettre le diplôme d’honneur pour mérite professionnel.
Tout d’abord, Madame Désirée ALBERT, membre de notre conseil d’administration et exerçant le métier d’hôtelier-restaurateur depuis 30 ans. Ensuite Monsieur Henri ROEMER, membre aussi de notre conseil d’administration et exerçant la profession d’hôtelier-restaurateur depuis 26 ans.
Les autres membres honorés étaient Mme. Danielle ALBERT- KARTHEISER, ainsi que M. Christian ALBERT hôteliers-restaurateurs depuis 30 ans, M. Claus Uwe LESKE, hôtelier-restaurateur depuis 35 ans et M. Gérard MATHES restaurateur depuis 45 ans. Alain Rix, François Koepp et le ministre Lex Delles ont exprimé leur respect et ont félicité ces personnes pour leur engagement.

Hôtels nouvellement classés
A l’occasion de notre assemblée générale, le Ministre du  Tourisme a remis les plaquettes de la classification hôtelière aux derniers établissements inspectés.  Neuf hôtels ont obtenu l’écusson officiel qu’ils pourront afficher sur leur façade.

ag 2019 hotels classification.jpgLes hôtels nouvellement classés
Hostellerie du Grünewald, Luxembourg  4*
Hotel des Ardennes, Hoscheid 3*
Bivius, Luxembourg  3*
Ibis Luxembourg Aéroport, Luxembourg 3*
Ibis Luxembourg Sud, Livange  3*
Hotel Keup, Weiswampach  3*
Hotel St. Fiacre, Bourscheid 3*
Ibis Budget Luxembourg Aéroport Luxembourg,  2* Superior
Ibis Budget Luxembourg Sud, Livange 2* Superior
 


Devenir
membre


je suis déjà
membre

S'authentifier

Mot de passe oublié


Créer un
compte